Allons-nous vers Plomb durci II ?

Publié le par analyses

 

 

 

 

Guerre Gaza

 

 

 

 Aujourd'hui s'est passé un événement extrêmement grave d'un point de vu sécuritaire qui peut faire basculer le léger équilibre qui règne pour les habitants bordant la frontière de Gaza.

Un bus de couleur jaune, désignant clairement sa fonction de bus scolaire, a été pris comme cible par le Hamas avec un missile anti-tank Kornet. Tous ceux qui ont été aux Liban, connaissent ce missile et savent les dégâts colossaux qu'il peut causer sur des tanks de type Merkava II voir quelques fois III. Alors, imaginez sur un simple bus scolaire......Ehud Barak, a eu "l'excellente" idée de proposer d'apporter 3 bus d'Elon Morei, implantation en Samarie qui dispose d'autobus blindés. Sauf que, ces autobus sont blindés contre des balles mais certainement pas contre des missiles de ce calibre qui développent lors de l'explosion une puissance de 10 kg de TNT !

En outre, ce missile a la capacité "d'accrocher" sa cible et de la suivre pour la frapper. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui. Alors que le bus était à plus de 2.5 Km de la frontière Gazouis, il a été très violemment frappé. Malheureusement, les capacités de ce missiles permettent de frapper une cible avec plus ou moins 5 m de précision sur une distance de 5.5 Km ! Donc, nonobstant que les habitants de cette région soient soumis aux tires de mortiers, roquettes et autres Grads, ils devront faire face à cette menace. C'est plus tolérable !

Néanmoins, il faut se poser la vraie question sur le pourquoi de cette action terroriste. Surtout que le bus visé était sensé être pleins d'enfants rentrants de l'École, empruntant tous les jours le même chemin. Le Hamas le savait, ça !


Depuis Plomb durci (I), le Hamas, malgré ses fanfaronnades, fait tout pour ne pas à nouveau provoquer Israël, qui en cas de prochaine guerre serra sans pitié pour les chefs du Hamas. Mais voila, aujourd'hui nous sommes dans une situation totalement différente de ce que fut 2008. En effet, nous sommes en situation de post-Moubarak, avec l'un des candidats les plus "modérés", Mohamed El-Baradai, qui a dit cette semaine : "
Si Israël devait attaquer Gaza par les airs, en tant que Président égyptien - j'ouvrirai un front contre le régime sioniste". Si lui, l'ami de l'administration Obama, ose dire cela, imaginez ce que feraient les autres.............
Cette phrase n'est évidemment pas tombée dans l'oreille de sourds. Le Hamas, a peut être compris quelque chose de fondamental, poussé sans doute par les frères musulmans en Égypte. Ces derniers ont besoin de fédérer la nation sur un thème commun, évidemment la haine d'Israël, afin d'être très bien placé dans les prochaines élections Égyptiennes. 

Aujourd'hui le Hamas, peut se croire sous la protection du grand frère Égyptien et sait que ce dernier ne restera pas sans rien faire si Israël intervenait à nouveau. Et ils n'ont absolument pas tord !!


Alors quoi faire ?


En fait, il eut fallu dés le départ de pas commencer à s'embarquer dans des constructions de Bunkers et autres batteries anti Kassam de type Dôme de fer. Je m'explique : C'est comme si dans un quartier particulier d'une ville, ou sévirait un gang qui s'amuserait à tirer sur les passants, juste comme ça pour s'amuser. Le comble de l'horreur serait que la Police, à la place d'abattre ou d'arrêter ces crapules, ce mettait à distribuer des gilets par-balles aux habitants.... Avouez que ce serait plutôt bizarre, non ? Et bien, c'est ce que nous faisons depuis des années !


Donc, que faire ? Et bien, je proposerais de ne pas agir immédiatement, car notre prochaine guerre risquant d'être très violente pour nos ennemis, il faudra attendre le bon moment, que je vais donner dans quelques lignes. Mais avant, il faut faire une projection, à savoir, quelle guerre allons-nous mener ?

En fait, c'est plutôt simple. Les palestiniens nous ont poussé, acculé, à ce nous réagissions très violemment. En effet,aujourd'hui nous nous trouvons dans la situation ou nous n'avons aucun autre choix que de reconquérir TOTALEMENT la bande de Gaza, d'y chasser sa population vers l'Égypte, et de l'occuper. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire des guerres tous les 3 ans, voir moins, car les missiles du Hamas peuvent atteindre, aujourd'hui, sans problème Tel Aviv, Ramlei, Ramat Gan,... Et peut-être demain tout le territoire. C'est plus possible, ils sont allés trop loin.
Dans une telle confrontation, j'imagine mal l'Égypte, devenu démocratiquement totalement islamiste, restée la, sans rien faire. Il faudra également prévoir l'élargissement du front jusqu'à Suez. Personnellement, ça ne me dérange pas...

Alors, quand faudra t-il intervenir ?

Nous savons tous aujourd'hui que les guerres qu'Israël mène, sont sur deux fronts. Militaire et surtout diplomatique. C'est en fonction de cette dernière qu'il faudra agir et j'entrevois une très belle fenêtre de "tir". En effet, à l'ONU, hormis les arabes et autres pays islamistes, nous avons un adversaire redoutable, qui est........... La France ! Mais heureusement pour nous, le traître Sarkozy va plus que jamais faire de la lèche à la communauté Juive, qu'il a abandonné, pour se faire réélire. Déjà, qu'il est détesté par les arabes de France qui le traitent de sale Juif, je le vois mal faire le calcul politique de se séparer d'un électorat qui, lui, lui a toujours été fidèle ! Et ho, miracle, la situation est la même aux USA avec l'élection de 2012. Le constat avec la communauté Juive américaine n'est pas le même, il est juste 100 fois plus fort ! Franchement, comme stratège je n'aurais pas pu rêver meilleur occasion.....
De plus, l'enlisement voir la défaite totale de l'entreprise BHLO-Sarkoziste en Libye l'aura clairement refroidi dans l'idée de lancer une autre entreprise du genre : "action pour protéger les civiles.........palestiniens". (On ne sait jamais). Sans oublier, le mea culpa de Goldston qui nous délie franchement les mains et nous permettra de balayer d'un revers de mains toutes les pleurnicheries de l'ONU !

Donc, si une action militaire devrait être envisagée, il faudrait la lancer quelque semaines après l'annonce d'entrée en campagne de Sarkozy et attendre que la mayonnaise prenne (un peu). En gros, le laisser faire les premiers pas vers la communauté juive.


Il faudra saisir cette chance car nous risquerions de ne plus en avoir pendant longtemps.....


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article